Bilan photo : hiver 2020-2021

Je me suis éclatée cet hiver ! Entre la neige, ma rencontre avec Monsieur l'écureuil et les ragondins, l'achat d'un nouvel objectif, le bilan est on ne peut plus positif.

ragondin au sol
Ragondin, janvier 2021


Sujet le plus photographié

J'ai pris énormément de plaisir à observer et photographier les oiseaux. J'ai la chance de voir régulièrement le geai des chênes, le pic épeiche, le grimpereau des jardins et bien d'autres pas loin de chez moi. Quand je ne reconnais pas un oiseau, je le prends en photo. Je fais ensuite des recherches pour trouver de quelle espèce il s'agit, en savoir plus sur son milieu de vie, etc.

pic épeiche sur une branche en hiver
Pic épeiche, février 2021


J'utilise moins le mode Manuel pour les animaux en ce moment. Je privilégie le mode Priorité vitesse (Tv), ISO automatique, AI Servo, haute vitesse en rafale. J'essaie d'avoir les oiseaux avec leurs ailes déployées. Ça les rend encore plus majestueux je trouve.

geai des chênes qui prend son envol dans un arbre
Geai des chênes, mars 2021

Belles rencontres

J'ai eu la chance de photographier 2 ragondins sur la même journée à des endroits différents. Le fait que ce rongeur soit considéré comme une espèce invasive n'enlève rien à sa mignonitude.

Le second ragondin que j'ai croisé est sorti de l'eau et est passé devant moi en trottinant (voir photo plus haut).

Ma rencontre avec Monsieur l'écureuil est un beau moment. J'observe régulièrement ses déplacements et note les heures où je le vois. Évidemment, chaque fois que je suis en affût à l'attendre, il ne vient pas. 

J'ai réussi à le prendre en photo quand je ne m'y attendais pas. J'ai mitraillé pour être certaine d'avoir quelques photos exploitables.

écureuil sur branche d'arbre au sol posée sur du lierre
Monsieur l'écureuil, mars 2021


Moment préféré

La neige est tombée sur le Pays noir durant quelques jours en janvier et février. Ça a été bref mais j'en ai bien profité. 

J'ai testé différents réglages pour avoir le résultat souhaité des flocons en train de tomber. 

orée d'un bois sous une tempête de neige


Certaines photos ont une dominante bleue avec la neige. Là aussi, je me suis documentée et j'ai testé différents réglages au moment de la prise de vue et ensuite, en développant le Raw.

feuille morte dans une haie remplie de neige


J'ai joué avec les flous.

branche et chapeau d'un gland enneigé


J'ai cherché à proximité de chez moi l'endroit où faire la photo que j'avais en tête.

chemin agricole et arbres dans un champ sous la neige

Objectif le plus utilisé

Fin décembre, j'ai racheté l'objectif Canon EF 70-300 mm f/4-5.6L IS USM d'un ami. J'en suis fan. Je n'ai quasiment utilisé que lui cet hiver. 

À 300 mm f/5.6, le flou est bien prononcé et le sujet se détache de l'arrière-plan. Cet effet bokeh peut apporter de la douceur et un côté minimaliste à la photo.

J'ai travaillé ce flou diffus avec certains éléments recouverts de neige, avec des fleurs, ...

jonquille avec effet bokeh sur l'herbe
Jonquille, mars 2021


Ce téléobjectif pèse un peu plus d'1 kg. Avec le boîtier 6D Mark II, ça fait quasi 1,8 kg. Quand je reste un moment à main levée, je le sens un peu, j'avoue.

Pour les photos d'animaux en basse lumière à 300 mm f/5.6, ce n'est pas idéal. Si je veux garder une vitesse adaptée au mouvement de l'animal, je dois monter dans les ISO. Ça engendre parfois du bruit et une légère perte de netteté.

Le top serait l'EF 300 mm ou 400 mm f/2.8 mais ce n'est malheureusement pas dans mon budget en ce moment... Même d'occasion.

Je dois aussi m'habituer à la distance de mise au point minimale qui est de 1,2 m contre 45 cm pour le Canon EF 24-105 mm f/4L IS II USM. J'ai utilisé ce dernier pour certaines photos avec la neige d'ailleurs.

Sortir de sa zone de confort

Cet hiver, je suis passée deux fois devant la caméra pour parler photo. La première pour un reportage de la RTBF et la seconde pour me lancer un défi personnel. Je manque encore de confiance en moi et me filmer pour vous parler des mes passions, la nature et la photo, est un bon exercice. J'ai eu de nombreux retours positifs qui me donnent envie d'en faire d'autres.

J'ai réalisé cette vidéo entièrement avec mon smartphone. Je vais attendre d'avoir un nouveau pc pour les suivantes car monter une vidéo sur un téléphone, ce n'est pas le top pour les yeux.



Je sais aujourd'hui que la technique apporte un vrai plus au côté créatif. Je le vois à travers mes clichés. Il y a peu, j'ai regardé quelques photos de ma période freestyle, c'est-à-dire toutes celles avant septembre 2019. Je pensais qu'il suffisait de chercher un angle original, d'être un peu créative. Je me trompais.

Je commence à être contente de certaines photos. Je trouve mon style petit à petit. Je continue de progresser car je m'exerce encore et encore. 

Je suis touchée par les compliments et les encouragements que je reçois. Je l'ai déjà dit mais je le répète, merci à vous. La photo, c'est partager avec vous un instant, un paysage, un détail qui retient mon attention, qui m'émerveille. Ce partage crée des échanges et je trouve ça merveilleux.

J'espère que le prochain bilan sera aussi positif !

Commentaires