dimanche 16 février 2020

Un citytrip pluvieux mais lumineux à Amsterdam !

Amsterdam est une de mes villes préférées. Je viens d’y passer 3 jours pour photographier le Festival des Lumières.


Amsterdam Light Festival #8

Je suis partie mi-janvier en Thalys au départ de Bruxelles Midi. Le trajet dure un peu moins de 2h. J’ai logé à l’Ibis Centre Stopera à proximité du parcours du festival. La chambre était propre. La salle de bain était très petite mais fonctionnelle. J’ai payé 251€ pour les deux nuits, sans le petit déjeuner. L’hôtel se situe près de Waterlooplein et pas très loin de la gare centrale.

Ibis Amsterdam

Ibis Amsterdam

La météo n’a pas été très clémente. Il a plu non stop le mercredi et le vendredi. Je me suis donc concentrée sur le jeudi pour me balader et faire un maximum de clichés.

Je me suis levée de bonne heure pour voir le soleil se lever du côté d’Oosterdok. 

Oosterdok

J’ai pris mon petit déjeuner chez Bakers & Roasters : un café et des pancakes. C’était super bon mais trop copieux ! L’addition : 11€. Le cadre est cosy, le personnel accueillant. J’ai adoré l’endroit !

pancakes Bakers & Roasters

Ensuite, direction le Plantage pour repérer les installations lumineuses à photographier en début de soirée. J’ai continué vers le Vondelpark. Ce parc de 48 ha est le plus grand d’Amsterdam. J’y ai vu un héron et des perruches vertes. 

perruche verte Vondelpark

J’ai repris ma route vers le centre où j’ai arpenté les petites rues de la capitale.

Je me suis laissée tenter par un burger au Orff Cafe, Jodenbreestraat. Cette petite adresse sympa fait face à la Maison Rembrandt. Le Orff Burger, avec bacon et fromage, est servi avec des frites et de la sauce (15€). Je me suis régalée. 

burger Amsterdam

J’ai terminé ma journée par le Festival des Lumières tant attendu ! Je vous en parle plus en détails sur Une réflexion à la mer. Je vais essayer d’y retourner pour la prochaine édition car c’est un événement qui vaut le déplacement !

Amsterdam Light Festival #8

Vendredi matin, je suis allée au FOAM, Keizersgracht. J’étais assez impatiente de visiter ce musée de la photo et je dois avouer que j’ai été déçue. J’ai même regretté d’avoir payé 12,50€…. Le lieu est assez « froid » et les artistes exposés pas vraiment dans les courants photographiques que j’apprécie. L’art est subjectif et est sujet à différentes interprétations, non ? 

foam

À cause des fortes pluies, je n’ai pas su suivre le programme prévu pour ce séjour. J’ai su prendre quelques belles photos du festival et profiter de cette manifestation lumineuse. C’était l’objectif premier de cette petite escapade, je ne vais donc pas me plaindre.

Vous avez déjà assisté au Festival des Lumières d’Amsterdam ? Vous avez apprécié ?

dimanche 12 janvier 2020

À la découverte de Lierre

Lierre est une petite ville pleine de charme au bord de l'eau. Elle se situe dans la province d'Anvers, au confluent de la Grande Nèthe et de la Petite Nèthe. Elle compte quelques édifices classés et quelques curiosités qui méritent le déplacement.

visit Lier
Le Fortuin, ancien entrepôt de grains

Ce 1er janvier, j'ai pris la direction de Lierre. Elle est facilement accessible en train. La gare est à quelques minutes à pied du centre. Le brouillard m'a accompagnée durant toute la journée, apportant à ces lieux une certaine atmosphère.

Il faisait assez froid. La brasserie 't Belfort était l'un des rares établissements ouverts sur la Grand-Place. Je m'y suis arrêtée boire un cappuccino avant de commencer ma visite. Une fois requinquée, me voilà prête à explorer la ville.

Un beffroi, datant de 1369, trône à côté de la halle aux draps sur la Grand-Place. Il figure sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

visit Lier
L'hôtel de ville et le beffroi

En suivant la N10, on arrive à la Buyldragershuisje. Cette maisonnette est l'ancien siège de la guilde des porteurs de sacs, les ancêtres des dockers actuels.

visit Lier
Buyldragershuisje

Un peu plus loin sur Rechtestraat, se dresse la collégiale Saint-Gommaire de style gothique brabançon. Sa construction a débuté en 1378 et a duré environ 200 ans.

visit Lier
La collégiale Saint-Gommaire

Sur Zimmerplein, on retrouve la Tour Zimmer. Cette ancienne tour Cornélius date du 14ème siècle. C'est un vestige des remparts de la ville. En 1930, elle est transformée en musée dédié à Louis Zimmer. Cet autodidacte horloger et astronome amateur a conçu l'Horloge du Centenaire, le Studio Astronomique ainsi que l'Horloge Astronomique à Lierre.

visit Lier
La Tour Zimmer

Le béguinage se trouve à quelques pas du Musée Zimmer. Il est également reconnu au patrimoine mondial de l'UNESCO. 162 maisons, réparties sur 11 ruelles, constituent ce béguinage qui date du 13ème siècle. L'église Sainte-Marguerite est située au centre.

visit Lier
Le béguinage

Lierre compte un des plus petits polders de Belgique. C'est un domaine naturel protégé de 156 hectares. Une randonnée balisée, Pallieterpad, permet de découvrir ce polder.

visit Lier
Le polder lierrois

D'avril à octobre, il est possible de découvrir des endroits pittoresques cachés en naviguant sur la Nèthe intérieure. Une balade sur l'eau est proposée aux touristes au moyen d'anciennes barques de pêche à l'anguille. Il y a d'autres circuits, dont celui dédié à la Grande Guerre, et lieux intéressants, comme la maison d'éclusier, à parcourir à Lierre. Une seconde visite est prévue au retour du beau temps pour la voir sous un autre regard. Si vous n'y êtes jamais allés, je vous conseille d'y remédier car cette petite ville flamande a de nombreux atouts!

Site Web: visitlier.be
Instagram: @visitlier