dimanche 13 janvier 2019

"Le Wallon est polymorphe" Eric Boschman

Hello,

Vendredi matin, j'ai pris la direction de Namur pour la présentation presse de l'Almanach insolite et gourmand de Wallonie d'Eric Boschman.

blogueuse belge mélanie deltenre

Rendez-vous était donné à la Brasserie François, place Saint-Aubain. Cette adresse namuroise de référence, à la décoration typique des brasseries parisiennes, propose un brunch gourmand dominical qui me tente assez bien... 

mélanie deltenre

Eric Boschman, je le connais à travers ses interventions dans les médias, en sa qualité d'expert gastronomique.

Meilleur maître d'hôtel et meilleur sommelier de Belgique en 1988, il n'a cessé de se distinguer dans cet univers qui le passionne.

Grâce à notre ami Google, j'ai appris qu'Eric Boschman a passé une partie de son enfance dans ma région, plus précisément à Anderlues. Quand je lui ai dit que j'étais originaire de Fontaine-l'Evêque - Forchies-la-Marche pour être plus précise - il m'a dit "une Forchieuse!". Ça m'a fait rire car c'est ce que je dis toujours: "Je suis une Forchieuse" (et pour l'origine, et pour le caractère #humour).

Pour la précision, les habitants de ce petit village sont des filamarchois ;-)

rencontre presse namur
Eric Boschman et la Forchieuse...

Eric Boschman ne se prend pas la tête. Il est avenant. Un bon vivant, sympathique. Un Wallon quoi!

Notre ministre en charge du tourisme, Monsieur René Collin, était également présent.

mélanie deltenre blogueuse lifestyle

Pour la promotion de la Wallonie en 2018, le thème était "Wallonie insolite". Cet almanach a ainsi reçu le soutien de Wallonie-Belgique-Tourisme.

Chaque semaine est composée de 7 thèmes:
  • "La Wallonie qui se mange": recette ou origine d'un plat.
  • "Le saviez-vous?": anecdotes connues et moins connues.
  • "Le Wallon célèbre": un(e) Wallon(ne) né(e) pendant cette semaine.
  • "Un Wallon dans l'histoire": un(e) Wallon(ne) disparu(e) cette semaine-là.
  • "Le lieu touristique insolite".
  • "Le folklore".
  • "C'est à boire qu'il nous faut": boissons wallonnes incontournables.
Niveau présentation, j'aime la mise en page des semaines. C'est aéré et esthétique.

mélanie deltenre blogueuse belge lifestyle

On trouve dans les premières pages une table des matières par thème. Pratique si on cherche un plat ou un lieu en particulier.

Dans "La Wallonie qui se mange", on retrouve des plats que j'affectionne ou qui ont une histoire familiale. Je suis une grande fan des boulettes à la sauce tomate (semaine 7) et du vol-au-vent (semaine 22). 

mélanie deltenre blogueuse belge lifestyle
Mes boulettes sauce tomate avec du riz, à défaut de frites ;-)

En semaine 27, on parle du reston. Je pense directement à mon bonpapa qui m'en faisait de temps en temps pour souper. Je l'entends encore "un reston m'fille?". Cette sorte de crêpe très épaisse cuite dans une bonne dose de beurre me fournissait un stock de calories pour tenir un bon moment.

En semaine 28, c'est à ma bobonne Louise que je pense, avec l'origine des "couilles de Suisses". Elle en préparait chaque année, le jour du Vendredi Saint. En grandissant, j'ai cessé d'en manger car c'était vraiment trop gras pour moi! Ces boules de pâte cuites dans une quantité astronomique de beurre et de cassonade n'étaient pas vraiment à mon goût. Mais ça fait partie des beaux souvenirs que j'ai avec ma grand-mère...

On y parle aussi des oiseaux sans tête (je n'en ai jamais cuisiné alors que j'adore ça. Il est temps d'y remédier), du cramique, des cougnous, des rombosses (autre souvenir lié à mon enfance), etc.

Les anecdotes reprises dans "Le saviez-vous?" sont très variées. On parle du ramon en semaine 8. Ce petit fagot de bois est bien connu des gilles. J'en ai eu un moi-même, quand je participais au carnaval de mon village... En semaine 42, Sandra Kim et l'Eurovision (vous savez à quel point je suis fan de l'Eurovision, lol).

Petite déception pour "Le Wallon célèbre" où j'ai l'impression qu'il y a trop de sportifs, lol. Pourtant, ils ne sont qu'une dizaine sur les 52 semaines mais n'étant pas fan du tout de sport... 

Grâce à ce thème, j'ai découvert que le monde du jazz possède une perle féminine namuroise: Nathalie Loriers, pianiste.

mélanie deltenre blogueuse belge lifestyle

Pour "Un Wallon dans l'histoire", Eric Boschman a mis un point d'honneur à rendre hommage à certaines femmes célèbres. Il n'y en a pas énormément mais il y en a. En semaine 9, on cite Berthe Bovy, Madeleine Ozeray en semaine 13 et celle qui me parle le plus, Gabrielle Petit, héroïne de la Grande Guerre, en semaine 14.

J'ai appris, en semaine 12, que l'inventeur du passe-vite était wallon! C'est Victor Simon, né à Carnières, qui a inventé le moulin à légumes!

Autre découverte surprenante en semaine 18, l'inventeur du patin à roulettes et des automates est un wallon! Jean-Joseph Merlin est né en septembre 1735 à Huy!

"Le lieu touristique insolite" est mon thème préféré. J'ai listé certains lieux à découvrir dès le retour des beaux jours comme le pont romain de Montignies-Saint-Christophe (semaine 2) ou le château de Vêves à Selles (semaine 5). 

Retour en enfance en semaine 20 avec le Fondry des Chiens à Nismes. C'est d'ailleurs sur ma liste 2019 d'y retourner. J'avais une vieille tante et un vieil oncle qui habitaient à Nismes. J'adorais me promener du côté du Fondry. Viroinval est une région magnifique.

tourisme wallonie mélanie deltenre blogueuse lifstyle belge
Photo personnelle prise au Fondry des Chiens en mai 2005

Petite remarque personnelle, j'aurais préféré que les lieux en rapport avec le canal du Centre soient plus espacés, plutôt que regroupés sur 3 semaines consécutives.

Si les carnavals et les marches ont la part belle dans "Le folklore", on retrouve d'autres festivités moins connues comme la légende des trois Auvergnats de Beaumont en semaine 43.

"C'est à boire qu'il nous faut" dresse un portrait assez large de nos boissons. Des eaux, aux bières, en passant par le whisky et le vin. 

Comme le dit Eric Boschman: "la Wallonie est une sacrée mosaïque". Il en dresse un très beau portrait dans cet almanach qui se veut perpétuel.

Pour les amoureux de notre Wallonie, pour les curieux, pour les gourmands, cet almanach, publié chez Racine, deviendra vite une référence. 

Il sera disponible dans les prochains jours au prix de 24,95€.

Bonne lecture et à très bientôt!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire