mardi 1 janvier 2019

Au menu en 2019?

Hello,

Nous voici déjà le premier de l'an! 2018 me semble être passée plus vite que les autres...

2017 a été l'année de ma transition. 2018, celle de la recherche d'un équilibre...

dream madame hashtag

Quand j'ai décidé de me reprendre en main, j'ai beaucoup lu et fait des recherches sur des domaines qui me tiennent à cœur. J'ai parfois eu tendance à "trop" vouloir en faire ou bien faire. Et les extrêmes ne sont décidément pas pour moi. 

Bravo aux personnes qui tiennent. Mais à titre personnel, il me faut un juste milieu et je pense l'avoir trouvé.

Végétalienne durant quasi 10 mois, avec une obsession pour le zéro déchet et une empreinte écologique la plus respectueuse possible, j'ai tenté et j'ai finalement relâché la pression.

Depuis avril dernier, il m'arrive de remanger de la viande. Pas tous les jours mais de temps en temps. Je suis consciente pourtant que ce n'est pas l'idéal. Je me suis assez renseignée sur le sujet, croyez moi. Je pense que l'isolement provoqué par ce régime alimentaire a joué un peu. On ne vit pas pour les autres, je le sais et le revendique. Mais quand on a une personnalité un peu atypique à la base, on sait ce que c'est qu'être classé comme "différente". Etre différente peut-être un plus mais vraiment trop différente, je ne suis pas prête.

J'essaie toujours de cuisiner un maximum des petits plats faits maison. J'ai retrouvé le goût de cuisiner pour moi et pour les autres. C'est une très bonne chose!

Je suis un peu moins zéro déchet. Quand c'est possible, j'achète en vrac. J'ai mes sacs réutilisables, mes lingettes démaquillantes lavables, ma brosse à dents en bambou,... Mais j'ai enfin trouvé LA marque de cosmétiques (bio) qui me convient: Lavera. Du coup, oui, il y a quelques déchets supplémentaires.

Je fais ce que je sais faire à mon niveau. On peut toujours en faire plus, je vous l'accorde. Perso, je trouve mon équilibre comme ça en ce moment...

Pour la seconde année consécutive, mes objectifs définis en début d'année ont quasi tous été atteints :-)

J'ai signé un plan de réintégration professionnelle mutuelle-Forem. Je viens de suivre un module d'orientation et sais désormais vers quoi me réorienter.

J'ai resigné mon bail pour un an. Ce n'est pas la ville de mes rêves mais le temps de faire ma formation qualifiante et de retrouver du boulot, ce petit chez moi, que j'aménage progressivement, sera parfait. 

J'ai perdu les 10 kg que je voulais en 2018. Ce qui donne un total de -35 kg! Plus que 9 et j'arrête, lol.

J'ai appris à m'endurcir un peu et surtout, à relativiser. Je sais que mon hypersensibilité est encore + un handicap qu'une force mais j'y travaille.

J'ai continué à me remettre en question quand il le fallait, à apprendre de mes erreurs et à mettre des distances avec des personnes toxiques.

L'année 2018 n'aura pas été parfaite mais aucune année ne peut l'être je pense. Je sais désormais que dans la vie, il y a + de bas que de hauts et qu'il faut profiter des instants de répits et des petits bonheurs quand ils se présentent.

Mon credo est toujours: "enjoy the little things". J'aime prendre le temps d'observer ce qui m'entoure et m'émerveiller pour les petites choses du quotidien. Je suis toujours une adepte d'offrir de son temps avant un cadeau matériel. Et les personnes qui me donnent de leur temps me font le plus beau cadeau...

J'ai mis sur papier mes envies et objectifs pour faire de 2019 mon année "idéale". Ça couvre tous les aspects de ma vie, lol.

Je vous en cite quelques-uns (il y en a 34 en tout pour le moment):

  • Continuer à m'entourer de personnes "vraies".
  • Continuer à apprendre à dire non.
  • Perdre 9kg.
  • Voir la Van Gogh Experience à Bruxelles.
  • Faire des promenades "au vert" (Ravel ou autre).
  • Chanter plus souvent.
  • Tester "The Huggy's Bar" à Charleroi.

En 2018, je souhaitais me remettre à la lecture. J'ai lu en moyenne un livre par mois. En 2019, une moyenne de deux par mois serait top. 

J'ai également noté: "organiser mon tour de la Scandinavie idéal pour budgétiser ce rêve et commencer à économiser pour le réaliser avant mes 40 ans". Je suis passée dans une agence de voyage prendre quelques catalogues mais les circuits proposés ne me correspondent pas. Je suis donc allée à la bibliothèque emprunter quelques guides. 

Je me rends compte désormais qu'il me sera impossible de tout faire en un seul voyage! La période idéale pour admirer une aurore boréale se situe entre janvier et mars. A cette période, vu les températures glaciales, on y va que pour ça et la visite du village du Père Noël! Ce sera donc l'objet d'un second séjour pour moi.

tourisme

Les pays nordiques ne sont pas donnés et comme je compte me déplacer en transports en commun sur place, en 10 - 15 jours, impossible de faire le tour de la Scandinavie. Si, en survolant les capitales. Mais ce n'est pas mon objectif...

La Norvège est le pays qui m'attirait le plus à la base. Après avoir feuilleté les guides, je me rends compte que c'est la Suède que j'ai envie de découvrir. Ce pays me semble si fascinant et c'est peut être celui qui me correspond le plus.

Donc je croise les doigts. J'espère visiter la Suède en large, de Stockholm à Göteborg, en passant par Visby, fin août 2020.

En parallèle, j'ai listé mes rêves dans l'absolu. Par le passé, surtout quand j'étais en couple, j'ai mis de côté mes rêves, voir les oublier. Et c'est ce qu'il ne faut surtout pas faire. A l'avenir, ma petite liste sera là pour me les rappeler :-) Dans l'ensemble, ce sont des destinations que je rêve de visiter comme Lisbonne, Berlin, Florence. Retourner en Bretagne. Visiter les studios Harry Potter.

Bizarrement, c'est la première fois qu'un 31 décembre en soirée, je me dis "cette nouvelle année, je la sens bien". C'est la première fois que je suis aussi positive dans ma vie il faut dire... Comme quoi, je n'étais peut être pas prédestinée à être "sombre" toute ma vie. Melania en grec = noirceur. Mélas = noir. Différentes personnes croisées dans ma vie me l'avaient fait remarqué...

Tout recommencer à zéro. Appuyer sur le bouton "reset" de ma vie. Je devais passer par là pour devenir celle que je deviens... La vraie Mel qui a toujours été là au fond de moi, mais qui s'était toujours cachée. Au final, toutes ces épreuves, c'est un mal pour un bien. 

En avril 2017, j'ai découvert le concept de "minimalisme" suite à un documentaire sur Netflix: "Minimalism: A Documentary About the Important Things" avec Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus. Ça a été une sorte de déclencheur pour moi, dans mon travail de reconstruction et de recherche d'identité. 

En avril 2019, ça fera 2 ans que je suis sur cette route du minimalisme. Deux ans dans ma vie, c'est peu. Donc ce que je vous dis aujourd'hui ne sera peut être plus d'actualité dans 5 ans. Ce que je peux dire ce 1er janvier 2019, c'est que pour moi, Joshua et Ryan ont raison.

J'ai eu une grande maison, une voiture, un dressing de rêve, de l'argent à dépenser pour ce que je voulais. Et non, je n'étais pas heureuse pour autant. Pas du tout même. J'ai désormais moins et oui, je suis beaucoup plus heureuse. Ma conception de la vie a vraiment évolué. 

Avant, je pensais que j'étais heureuse car j'avais des tonnes de vêtements, une armoire de salle de bain qui débordait de maquillage et de produits de beauté, 4 services à vaisselle, etc. Ce que je retiens, c'est que ma vie était vide de sens. Moi-même, j'étais "vide".

Je ne ressens plus ce besoin d'achat compulsif, ni d'accumuler les choses (ça cachait un mal-être, soyons honnête). Il m'arrive encore de me faire plaisir, et heureusement. Mais je reste raisonnable. Je sais qu'on peut tout perdre du jour au lendemain et que le matériel ne reste que du matériel.

Je donne la priorité aux petits instants qui me font du bien, aux personnes qui font de moi une de leur priorité. J'essaie que mon quotidien soit cohérent avec mes valeurs. Je vais marcher. Juste pour le plaisir de marcher, d'observer le monde, de m'aérer (l'esprit y compris)...

Vous savez, il y a quelques années, quand on me demandait: "si une fée te propose 3 vœux, que veux-tu?". Je répondais à chaque fois: "je n'en veux qu'un. Retourner à l'été de mes 12 ans en sachant tout ce que je sais aujourd'hui, pour tout refaire différemment". Ce vœux, je n'en veux plus. Car j'ai compris que, sans tout ce vécu, je ne serai pas celle que je suis aujourd'hui; celle qui est en train de vous raconter sa vie en un seul article, lol.

Si de tout cela, vous devez retenir une chose, c'est: "n'ayez pas honte de qui vous êtes". On met trop vite des gens dans des cases. On juge trop vite. Du coup, les personnes "un peu différentes" souhaitent effacer ce qu'elles sont pour plaire aux autres. On s'efface tellement, qu'après des années, on a oublié ses rêves et qui on est vraiment... Et le travail de reconstruction prend du temps. Énormément de temps. 

Donc, ne perdez pas ce temps bien trop précieux... Les personnes sincères, qui vous aiment vraiment, seront toujours là pour vous. Celles qui vous critiqueront ou voudront vous changer, un conseil, fuyez-les! 

Cette nouvelle énergie, je la dois notamment aux personnes toxiques que je ne fréquente plus. Quand on parle des personnes négatives qui pompent votre énergie, c'est la réalité! C'est difficile à faire, surtout quand ces personnes font parties de votre propre famille. Mais il est important de conserver votre énergie pour avancer... Ne la gaspillez pas avec des gens qui ne sont à vos côtés que pour le paraître ou le profit...

Et enfin, les personnes qui s'éloigneront car votre vrai moi ne leur convient pas, c'est qu'elles n'en valaient vraiment pas la peine.

Je le dis et le répète, c'est un travail difficile, qui ne se fait pas en un jour. Et même quand il est accompli, ce n'est pas toujours évident, surtout en décembre. Mais croyez moi du fond du cœur, ça en vaut la peine. 

Ce n'est pas égoïste de vouloir être soi-même et être heureux. On se comprend quand je dis ça. Si être vous-même et heureux, ça signifie prendre exemple sur Ted Bundy (tueur en série américain), non. Ce n'est pas dans ce sens là que je parle, lol. La vie passe tellement vite que c'est dommage de perdre son temps à plaire et à être celle qu'on n'est pas, tout ça pour être acceptée dans sa famille, son couple ou la société...

Je vais quand même arrêter ici mon roman... ;-)

Je vous souhaite une très belle année 2019. Croyez en vous et en vos rêves. Soyez bienveillant avec vous-même et avec ceux qui vous le rendent bien. Prenez du temps pour vous et offrez de votre temps à ceux que vous aimez...

A très bientôt! 

8 commentaires:

  1. Waw , j'ai tout lu et j'aime beaucoup �� (même si il y a beaucoup trop de "lol") moi je t'aime énormément, tu es top et je voulais que tu le saches ❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je t'aime! Ne change jamais, tu es top aussi :-)

      Supprimer
  2. Coucou je réessaye une dernière fois. Bravo pour tout ce que tu as déjà accompli, je te souhaite le meilleur pour cette année, j’espère qu’on aura l’occasion de se voir cette année. Bizzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :-) Très belle année à toi aussi. On va arranger ça. Bisous

      Supprimer
  3. Mélanie, ma petit Mél, ma kitty copine: je suis tellement fière de toi et de tout le chemin que tu as fait pour te sortir de ce mal être qui te rongeait. Ce n'est pas donné à tout le monde de se remettre en question, de se poser et de faire un bilan et surtout d'en tirer les conséquences en mettant en oeuvre des leviers salvateurs. Je te souhaite que tous tes objectifs se réalisent et plus encore, que tu sois heureuse et épanouie. Je te fais de gros bisous et j'espère te voir cette année, Eve

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci ma Eve :-) Ça me touche beaucoup. Je te souhaite une très belle année 2019 ainsi qu'à Eric. Et j'espère vous revoir aussi. Bisous

      Supprimer
  4. Quel article!!
    Bravo pour ce changement que j'ai suivi hihi ;)
    Et sinon je veux bien t'accompagner au Huggy's, je ne dis jamais non à un bon repas niark!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :-) Oui, avec plaisir. Mais le bar à tapas avant, lol.

      Supprimer