mardi 18 décembre 2018

"Wonder" de R.J. Palacio #lecture

Hello,

Fin décembre 2017, j'ai découvert "Wonder" au cinéma. Quel film bouleversant! 

Je savais en regardant la bande-annonce que je devais prendre un stock de mouchoirs avec moi, le jour où j'irai le voir...


A la sortie du ciné, je voulais acheter le livre. C'est un bouquin pour ado mais j'avais très envie de le lire pour l'offrir et en parler avec une personne qui m'est chère...

lecture

Dans le bus du retour, j'avais publié sur mon mur FB: 

"S'il y a un message qui m'a suivi tout au long de 2017, qui me parle, qui me tient à cœur et que j'ai envie de partager, c'est de cultiver nos différences. Allons plus loin qu'une image, qu'une apparence. On a parfois tendance à être une personne que l'on n'est pas pour plaire ou pour avoir plus facile dans la société. C'est ce qu'il ne faut surtout pas faire. Je vous parle par expérience. Il faut transmettre ce message de tolérance aux enfants car ils peuvent se montrer cruels entre eux. Soyez vous-même. Le monde peut être beau, je vous assure. Bonne fin d'année à vous tous. Et franchement, allez voir Wonder! Mais préparez vos mouchoirs! En tissu évidemment ;-)"

La semaine dernière, je me suis enfin décidée à lire "Wonder" de R.J. Palacio. Les chapitres sont courts. Ils se lisent facilement.

J'ai noté quelques différences par rapport au film. Mais dans l'ensemble, l'histoire est la même.

lecture

August a 10 ans. Il est loin d'être un enfant "ordinaire". Il est atteint d'un cas rarissime de dysplasie oto-mandibulaire bilatérale due à des mutations autosomiques...

Son visage est déformé. Grâce à de nombreuses opérations, son quotidien s'est un peu "amélioré" si je peux dire ça...

Il n'a jamais été à l'école. Notamment à cause de ses longs séjours à l'hôpital...

Mais cette année, la vie d'Auggie va prendre un nouveau tournant. Il va rentrer au collège!

lecture
Page 219

Ce "petit mec" va en baver. Il va parfois être découragé et déçu. Mais jamais il n'abandonnera. Il va rester lui-même, un petit garçon curieux, intelligent, avec beaucoup d'humour et un fan inconditionnel de Star Wars. Même s'il ne souhaite pas qu'on lui donne une étiquette de fan-geek ;-) 

August vit avec sa grande sœur Via, ses parents et Daisy, la chienne de la famille. Celle-ci est soudée et heureuse. Ils affrontent les problèmes ensemble et prennent le temps de se parler.

Si le livre parle de la difficulté d'être "différent", il parle aussi de la Famille et de l'Amitié. De la tolérance et de la bonté. Du fait de s'accepter et accepter ceux qui nous entourent. Il nous fait comprendre que même lorsque le ciel est gris, une éclaircie n'est jamais loin.

lecture
Page 377

Il parle aussi de la peur: "Aujourd'hui, avec le recul, je me demande bien pourquoi tout ça me faisait aussi peur. Marrant, comme on a le chic pour se ronger les sangs à propos de quelque chose, et, au bout du compte, s'apercevoir que ce n'était rien." (page 346) 

De la mort: "C'est étrange. Un jour on est sur cette terre et le lendemain on ne l'est plus. Où est-elle maintenant? Est-ce que je la reverrai un jour? Ou est-ce un rêve?" (page 143)

lecture
Page 211, troisième partie: Summer

On fait référence à plusieurs reprises à "Guerre et Paix" de Tolstoï. Un bouquin que Via est occupée à lire. Sa description me donne envie de le découvrir! "J'ai fini Guerre et Paix en octobre. C'est un roman incroyable. On dit qu'il est dur à lire, mais en réalité c'est comme un feuilleton avec plein de personnages qui tombent amoureux, qui se battent et meurent au nom de l'amour. Je rêve d'aimer un jour comme ça. Je veux un mari qui m'aime comme le prince André aime Natacha." (page 177).

Le livre se compose de huit parties et est écrit dans un style narratif. Une partie, c'est August qui nous raconte son quotidien. Une autre, ce sera Via, Miranda, Jack, etc. Cela rend l'histoire très vivante.

lecture
Page 463

Que ce soit à titre personnel ou pour aborder le sujet de la différence et de la tolérance avec vos enfants, je ne peux que vous conseiller de regarder et/ou lire Wonder.

Cette histoire qui semble si sombre au départ est en fait très positive et porteuse d'espoir...

A bientôt!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire