vendredi 30 novembre 2018

Découvertes musicales du moment...

Hello,

Je fais partie de ces personnes qui ont besoin de musique dans leur vie. Si j'ai une préférence pour le genre pop-rock, j'aime aller de proposition en proposition sur Youtube pour découvrir de nouveaux artistes.

Je suis évidemment l'actu des groupes, des artistes que j'apprécie sur FB et Insta mais de temps à autre, j'aime élargir mes horizons musicaux.

Vu que la seule radio que j'écoute, c'est Mint, LA radio pop-rock...

Ma dernière chanson "coup de cœur" en date est "On prend des notes" de Léa Paci. Elle est entraînante et positive. Et surtout, les paroles me parlent...

"On perd la mesure du temps. On attend, on s'dit pas maintenant". Et comment... Arrêtons d'attendre le bon moment et vivons la vie comme on l'imagine dès à présent...

"Si on rêvait plus fort". Là aussi, je ne peux qu'approuver. On se donne souvent des limites. Mais il faut croire en nos rêves, il faut voir les choses en grand car dans la vie, tout peut arriver. Ça nous prendra peut être du temps mais pourquoi n'y arriverions nous pas?

"Emportés par le courant. Envie d's'arrêter un instant." Et il faut prendre le temps de s'arrêter quand on en ressent le besoin! On court après le temps, on vit à du 200 à l'heure car ce rythme de vie nous est imposé. Mais à nous, parfois, de nous arrêter. 

Perso, j'adore ces petits moments et je ne peux plus m'en passer. Cela m'est même nécessaire afin de garder une certaine qualité de vie (non matérielle mais dans le sens bien-être). Je lis, je vais m’asseoir sur un banc au parc observer ce qui m'entoure, je m'installe sur le rebord de ma fenêtre pour observer le ciel en buvant une bonne tasse de thé, j'écoute de la musique, etc. Ce n'est pas pour rien que ma devise aujourd'hui est "enjoy the little things".

"Envie de parcourir la Terre. A Londres et puis à l'envers". Si seulement j'avais un compte en banque inépuisable! Lol. Ce ne sont pas les idées de destination qui me manquent. Je sais que ce ne sera pas possible en 2019 mais j'espère vraiment pouvoir réaliser un de mes plus grands rêves en 2020: visiter la Scandinavie et admirer une aurore boréale.


Dans un autre genre, il y a "Someone to you" de Banners, un artiste anglais que j'ai découvert courant septembre. Cette chanson aussi est très entraînante et si j'adore la version originale (lien Youtube ici), je préfère l'acoustique.

La romantique que je suis ne peut que fondre en écoutant ses paroles:

"Je n’ai même pas besoin de changer le monde. Je vais faire briller la lune juste pour ton plaisir de regarder. Je ferai tourner les lumières des étoiles dans la pièce. Et si tu sens que la nuit s’achève, je veux être celui que tu appelles parce que je crois que tu pourrais me montrer le chemin."

Avouez. C'est beau, non?


Depuis plusieurs mois, je suis le duo originaire d'Amsterdam: HAEVN. On ne peut que se laisser emporter par leurs sons mélodieux. Un concert est prévu à Amsterdam (une de mes villes préférées), le lendemain de mon anniversaire en avril 2019. C'est un signe ça. Non? ;-) J'avoue que c'est tentant... Un duo que j'ai très envie de voir en live, de surcroît à Amsterdam... Je vais y réfléchir...

Si je dois vraiment choisir une chanson de leur répertoire, c'est "Where the heart is". 


Il y a quelques jours, via les suggestions Youtube, j'ai découvert Tom Grennan. Cet artiste anglais a sorti son premier album solo en juillet de cette année. J'ai écouté "Run in the rain". Je n'ai pas un super bon niveau en anglais donc en général, je fais appel à Google Traduction, lol. Là aussi, les paroles ont trouvé écho: "Donnez-moi juste les raisons de courir sous la pluie et je serai bien... Donnez-moi juste l'espoir..."

J'adore sa voix intense. Ça fait très..."viril"? Ben quoi ;-)


Vous aussi, vous aimez découvrir comme ça de nouveaux artistes? Si vous en avez à me faire découvrir, je suis preneuse.

A bientôt.

lundi 26 novembre 2018

Quiche champignons et brie de chèvre #recette

Hello,

J'ai eu envie d'une bonne quiche maison. Je suis donc passée par l'épicerie bio qui a ouvert en juin pas loin de chez moi: "Le Comptoir du Bio".

champignons chicon

J'adore cet endroit car on y trouve un choix très varié de produits. Il y a un comptoir avec des charcuteries et des fromages à la découpe, pas mal de produits en vrac (lessive liquide, biscuits, céréales, farine, vinaigre, fruits, légumes, etc.), et tout ce qu'on peut retrouver dans une épicerie de proximité.

Tous les jours, on peut se procurer du pain frais et/ou une baguette artisanale. Le samedi matin, il y a des croissants et pains au chocolat.

La gérante est super sympa. On voit qu'elle est passionnée, que son épicerie est l'aboutissement d'un projet de longue date qui lui tient à cœur.

N'hésitez pas à liker la page FB pour suivre l'actualité et l'arrivée de nouveaux produits.

champignons chicon

Pour ma quiche, j'ai eu besoin:
  • un rouleau de pâte brisée (ici aux céréales complètes)
  • quelques feuilles de chicon
  • quelques champignons de Paris
  • 2 gros œufs
  • 100 gr de fromage râpé
  • 20 cl de crème liquide
  • du brie de chèvre
  • ail 
  • persil
  • quelques lamelles d'oignon
  • sel, poivre, épices
Pour commencer, j'ai émincé les feuilles de chicon et les champignons.

champignons, chicon

Dans une poêle, avec un peu d'huile d'olive, j'ai fait séparément revenir les feuilles de chicon, les champignons avec l’ail et le persil, les lamelles d'oignons. 

champignons chicon

Dans un saladier, j'ai battu les deux œufs. J'y ai ajouté la crème, un peu de sel, de poivre et d'épices. Après avoir bien mélangé le tout, j'ai ajouté le fromage râpé.

J'ai déroulé la pâte dans mon moule à tarte et j'y ai déposé des morceaux de brie de chèvre. C'est la première fois que j'en achète et je dois avouer qu'il est délicieux. 

champignons chicon

J'ai versé par dessus la préparation œuf-crème. 

Puis les morceaux de chicon, champignons, oignon.

J'ai terminé par 4 lamelles de fromage en guise de touche finale.

champignons chicon

J'ai enfourné ma quiche 15-20 minutes dans un four préchauffé à 175°. Je ne sais jamais la durée exacte car je vérifie avec une pointe de couteau quand ça me semble cuit.

champignons chicon

Je me suis régalée! Je n'ai pas osé mettre trop de chicon de peur qu'on le sente trop mais pas du tout. Je peux me permettre d'en mettre un peu plus la prochaine fois. Et ce brie de chèvre qui apporte ce petit goût en plus. Miam!

A bientôt.

samedi 24 novembre 2018

"Le meilleur des mondes" d'Aldous Huxley

Hello,

Je viens de lire "Le meilleur des mondes" d'Aldous Huxley. Depuis le temps qu'il est sur ma liste de bouquins à lire...

anticipation dystopie

Depuis ma lecture du "Dernier homme" et de "La servante écarlate" de Margaret Atwood, j'ai découvert que j'avais un faible pour la dystopie. J'ai donc noté les classiques du genre à lire, dont "Le meilleur des mondes".

Ce roman d'anticipation dystopique a été rédigé en 1931 et en à peine 4 mois! Je m'émerveille toujours autant face à ces écrivains et à leur vision du futur. Car il y a toujours quelques éléments qui s'avèrent être passés de la fiction à la réalité.

Je me doute que dans des labos clandestins, on doit essayer de faire naître des êtres hors du corps maternel. Et si on n'est encore loin de créer des êtres Alpha, Bêta, Epsilon ou autre, certains parents fortunés peuvent choisir le sexe, la couleur des yeux et des cheveux de leur progéniture. 

Avec l'évolution du clonage, on arrivera peut être un jour à un équivalent du procédé "Bokanovsky"...

Si vous n'avez pas lu ce roman d'Aldous Huxley, vous vous demandez certainement où je veux en venir ;-)

Dans le futur, la société telle que nous la connaissons aujourd'hui n'existe plus. Il n'y a plus de famille, plus de couple, plus de parent... Tout commence au "Centre d'incubation et de conditionnement". Les enfants y sont créés dans des laboratoire et y naissent. Ils passeront les premières années en conditionnement en fonction de leur classe sociale. Les Alpha représentent la classe des privilégiés. Puis-je dire des intellectuels? Car dans ce futur, à part une poignée d'individus, personne n'a accès au savoir tel que nous l'entendons aujourd'hui. En bas de l'échelle, on retrouve les Delta et les Epsilon.

Le choix de la classe sociale se fait dès que certains ovules sont fécondés. Et jusqu'à la naissance, un traitement différent sera appliqué selon la classe. Les embryons des castes inférieures reçoivent par exemple des doses d'alcool pour entraver leur développement. Durant leur conditionnement, des sirènes et des chocs électriques au contact des livres et des fleurs font qu'ils en éprouveront de la haine à leur vue. Leur faire détester les beautés de la nature comme les fleurs les dissuadera d'aller promener en pleine nature durant leur temps libre. Ils préféreront consommer à la place... Des adaptations physiques et psychiques seront également apportées en fonction de leur futur métier.

Tout est maîtrisé et décidé bien avant la naissance! 

Durant les années de conditionnement, l'hypnopédie sera employée avec force. Des textes sont répétés, encore et encore durant le sommeil des enfants afin de créer une morale commune que personne ne remettra en cause.

Une fois en âge de travailler, les journées se répètent sans cesse. Après le travail, nombreux prendront une dose de "soma" (drogue légale), d'autres iront au Cinéma Sentant ou pratiquer certains sports.

Tout le monde appartient à tout le monde. Les couples n'existent plus. Il est "normal" de changer très régulièrement de partenaire.

La vie simple, loin de la surconsommation est bien loin. On conditionne les gens à acheter. Durant le sommeil des enfants, on leur fait écouter qu'il faut jeter un habit une fois qu'il est abîmé et aller en acheter un neuf. Que repriser un vêtement, c'est mal.

La vieillesse physique n'existe plus mais pas la mort qui n'est plus tabou. On ne pleure pas un proche décédé mais on pense à récupérer le phosphore durant la crémation...

A certains endroits, il y a des réserves de sauvages. Les lieux étant trop arides, désertiques que pour y implanter des cités, on les a clôturé (clôtures électriques évidemment) et on y laisse vivre des hommes et des animaux. Dans ces réserves, les familles traditionnelles existent toujours et des mères mettent encore au monde leur enfant. Parfois, certains Alpha sont autorisés à y passer quelques heures pour "observer" le monde dégradant du passé...

Et voilà qu'un jour, on apprend qu'une Bêta qui s'était perdue dans une réserve a mis au monde un enfant: John, surnommé Mr Sauvage. Lui et sa mère (le mot mère est devenu une obscénité dans ce monde) sont envoyés dans le monde "civilisé".

Si c'est un soulagement pour Linda, la mère, l'excitation de la nouveauté ne sera que temporaire chez John, devenu un véritable phénomène de foire...

anticipation dystopie

Ce livre nous fait réfléchir. On fait un parallèle avec notre société de surconsommation, le conditionnement, les façons d'endormir le peuple. On parle de la liberté, de la religion, de l'instruction,...

Je dois vous avouer que j'ai vraiment été surprise par la fin. Je ne m'y attendais pas... Et pourtant, ce n'est qu'une suite logique...

J'ai lu qu'en 1958, Aldous Huxley a publié un essai intitulé "Retour au meilleur des mondes". En observant certaines évolutions dans la société, la science et autre, il en a conclu qu'on se dirige malheureusement vers ce "meilleur des mondes".

Je vais essayer de me le procurer car ces parallèles "fiction, présage, réalité" m'intéressent assez bien.

anticipation dystopie

Ma prochaine lecture est d'un tout autre genre, lol. J'ai emprunté à la bibliothèque "La dernière lettre de son amant" de Jojo Moyes. J'ai compris qu'il n'était pas bon pour moi de cumuler les lectures qui me poussent un peu trop dans la réflexion. Du coup, j'alterne. Vis ma vie d'hypersensible... Et d'idéaliste ;-)

A bientôt.

samedi 3 novembre 2018

Tarte aux pommes #recette

Hello,

Je ne sais pas vous mais perso, Instagram et Pinterest me donnent envie de cuisiner en ce moment...

J'ai vu quelques photos de tartes aux pommes qui m'ont fait très envie. Du coup, j'en ai préparé une aujourd'hui :-)

tarte aux pommes

Je me suis inspirée d'une recette du blog "Il était une fois la pâtisserie" et une autre de Cuisine Actuelle.

Pour réaliser ma tarte, j'ai utilisé:
  • un rouleau de pâte brisée prête à l'emploi
  • 8 petites pommes
  • 60 g de cassonade
  • 40 g de sucre fin
  • 100 ml d'eau
  • 1 C à S de confiture d'abricot
J'ai commencé par préparer la compote.

J'ai épluché et retiré les trognons et pépins de 5 pommes. Je les ai coupées en morceau. J'ai mis le tout dans une petite casserole avec l'eau, la cassonade et le sucre. J'ai laissé mijoter à feu doux.

tarte aux pommes

Avant de mixer la préparation, j'ai retiré quelques grosses cuillères du jus de cuisson pour éviter que la compote ne soit trop liquide. J'ai réservé ce jus pour la préparation du nappage.

Pendant que la compote refroidissait, j'ai pelé les 3 dernières pommes et enlevé leur cœur.

J'ai mis le four préchauffer à 180°.

J'ai coupé les 3 pommes en lamelles.

J'ai déroulé la pâte brisée dans un moule à tarte et j'y ai étalé la compote.

tarte aux pommes

J'ai placé les lamelles de pommes par dessus avant d'enfourner la tarte pendant 25 minutes.

tarte aux pommes

Une fois cuite, j'ai fait chauffer dans un poêlon le jus de cuisson et la confiture d'abricot. J'ai porté à ébullition. Ensuite, j'ai appliqué au pinceau cette préparation sur le dessus de la tarte pour lui donner un petit aspect brillant.

La tarte refroidie, passons à la dégustation. Verdict? Un délice!!!

tarte aux pommes

Je préfère nettement cette tarte avec une base de compote maison ;-)

A bientôt!