dimanche 25 mars 2018

"Si tu existes ailleurs" de Thierry Cohen

Hello,

Après "Le Syndrome [E]" de Franck Thilliez, je n'avais pas encore envie de replonger dans un livre trop sérieux. Mais quel livre sera le 3/32?

Mon choix se porte sur "Si tu existes ailleurs" de Thierry Cohen.

roman mystique

C'est un bouquin que j'ai trouvé dans une boîte à livres. Je ne connaissais pas du tout cet auteur mais la quatrième de couverture m'a donné envie.

Thierry Cohen est un écrivain français, né à Casablanca en 1963. Il a publié son premier livre "J'aurais préféré vivre" en 2007. "Si tu existes ailleurs" est sorti en 2012 chez Flammarion.

Le début de l'histoire n'a vraiment rien de joyeux. Un petit garçon, Noam, perd sa maman. Il se sent coupable de la mort de sa mère, écrasée par une voiture en sa présence. Durant de nombreuses années, il va suivre une thérapie auprès du docteur Laurens.

Une fois son Bac en poche, Noam semble aller mieux. Il est amoureux et s'apprête à suivre des études supérieures. Le docteur Laurens le pense sur la bonne voie et met fin à la thérapie.

Pourtant, Noam n'ira jamais vraiment bien.

Il se remet souvent en question, cherche le sens de la vie sur terre. Quand sa nièce de 3 ans lui dit qu'il va mourir du cœur le même jour que cinq personnes, sa crise existentielle va croître en un rien de temps.

Il va reprendre contact avec le docteur Laurens, désormais à la retraite. Elle va le diriger vers une étrange psychologue: Linette Marcus. 

Va s'en suivre une aventure mystique qui va mener Noam à Jérusalem, à Rome, à Budapest et enfin, à Amsterdam.

A la fin de ce périple, tout va s'éclairer pour lui. Il va enfin pouvoir vivre, libéré du poids du passé.

La fin est émouvante pour la grande romantique que je suis et laisse planer un certain doute...

roman mystique

J'ai adoré ce livre. Il a fait resurgir en moi certaines questions mises de côté ces derniers mois. Le sens de la vie sur Terre. Le vrai amour existe-t-il. Etc.

J'avoue que les premières pages ne m'ont pas vraiment captivée. Mais une fois que l'intrigue s'installe, j'ai été prise par les aventures de ce Noam. Je me suis parfois retrouvée dans ce personnage. Ça m'a fait du bien de me retrouver à nouveau à Rome et à Amsterdam de cette façon. Et j'ai ajouté Budapest à ma liste de villes à visiter ;-)

Je ne sais pas si les autres livres de Thierry Cohen sont aussi bien mais ça me donne envie de les découvrir en tout cas.

Ce livre retournera dans une boîte à livres ou sera abandonné dans un lieu public. En espérant qu'il enchante un futur lecteur comme ça a été le cas pour moi.

Bon dimanche ensoleillé!

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire