jeudi 21 décembre 2017

Mon avis sur Coco, le dernier Disney Pixar

Hello.

Hier, je suis enfin allée voir Coco, le dernier Disney Pixar. Que d'émotions!

Avec la bande-annonce et certains avis, je savais que ça allait être émouvant. Mais pas à ce point!

film animation


Me voici donc au Quai 10. C'est le seul cinéma où je vais de temps en temps. J'aime son côté à la fois intimiste et chaleureux, malgré le côté brut des matériaux.

cinema exception

Pour info, si vous y allez ces prochains jours, une chouette initiative est prévue pour les enfants défavorisés. Vous pouvez acheter une boule de Noël pour 2€ (à reprendre chez vous ou à accrocher sur le sapin du Quai 10) et une place de cinéma sera offerte à un enfant. Je pense que la culture doit être accessible à tous et malheureusement de nos jours, de nombreux enfants ne peuvent aller de temps en temps au cinéma ou voir un spectacle qui leur est destiné...

cinema action enfant

Une fois dans la salle, je constate qu'il y a plus d'ados et d'adultes que d'enfants. Ouf. Je ne suis pas la seule, lol.

Je pense que niveau dessin animé ou film d'animation - c'est le terme le plus utilisé de nos jours, non? - je me suis arrêtée à "Monstres et compagnie"... Ça date un peu, n'est-ce pas ;-) Avec ma nièce, j'ai vu quelques passages de "La Reine des neiges" mais jamais dans son intégralité et "Ballerina" aussi. 

Les lumières s'éteignent et surprise! Nous avons droit au court-métrage "Joyeuses Fêtes avec Olaf". C'était vraiment chouette. Ça parle des traditions de Noël, de solidarité, de partage, etc. 

Le film tant attendu commence: Coco.

cinéma
Source: Allociné
Le personnage principal est un petit garçon mexicain prénommé Miguel. Il vit dans une famille de cordonnier, de génération en génération. La famille Riviera.  Sa passion à lui, c'est la musique. Pas évident dans une famille où elle a été bannie... Pour aller au bout de son rêve et devenir un artiste comme son idole, Ernesto de la Cruz, il va vivre une aventure incroyable au Pays des Morts, en compagnie de son chien Dante et d'un nouvel ami, Hector. 

film animation
Source: Allociné

Si la musique tient une place importante dans l'histoire, d'autres thèmes importants sont abordés.

La mort pour commencer. Quelle place donne-t-on à nos proches disparus? Doit-on entretenir leur mémoire pour éviter qu'ils ne tombent à jamais dans l'oubli?

Vivre sa passion. Doit-on se donner des limites? Peut-on tout se permettre pour réussir dans son domaine au risque de perdre sa famille et faire du mal?

film animation
Source: Allociné

Comment se démarquer et imposer ses choix dans une famille où les traditions sont très importantes?

Il n'y a pas d'âge pour aller voir Coco! L'histoire est magnifique, bouleversante. J'ai versé quelques larmes mais chut ;-)

film animation
Miguel et son arrière grand-mère, Coco - source: Allociné

Les images sont évidemment incroyables. Les couleurs, la précision, les détails.

J'ai été transportée dans un autre monde, du début à la fin. 

Disney Pixar a une fois de plus réussi son pari: nous mettre des étoiles plein les yeux.

A très vite!


vendredi 1 décembre 2017

Envie de dépaysement!!!

Hello,

Vous savez quoi? Je suis en manque total de dépaysement! J'avais envie de dire "vacances" mais ce mot est souvent associé au soleil, à la plage,... Ce qui ne me correspond pas vraiment.

vacances en France
Bretagne, juillet 1997

J'ai toujours adoré partir, sans forcément aller très loin. Bon ok, je ne suis pas fan de l'avion à la base. Mais je fais attention à mon empreinte carbone. Et sincèrement, même si on me propose de partir demain gratuitement en République Dominicaine, je décline.

Mon rêve à moi, c'est faire le tour de la Scandinavie! Aller en Laponie voir une aurore boréale. Découvrir les fjords en Norvège. J'espère réaliser ce rêve un jour... Les pays du Nord peuvent nous servir d'exemples dans de nombreux domaines! La réforme scolaire en Finlande en est un exemple. Je pense aussi aux innovations et efforts en ce qui concerne le développement durable, l'autonomie énergétique, etc. Par contre, gros gros point rouge pour les Iles Féroé et le massacre de centaines de dauphins chaque année. Comment ces "traditions" existent encore en 2017??

Soit... Je ne vais pas plomber mon article qui parle de rêve et d'évasion ;-)

druide, tumulus
Bretagne, juillet 1999 - Locmariaquer?

Si mon enfance et adolescence ont de loin été très rose, je dois admettre que j'ai eu de la chance de pouvoir partir chaque été en vacances en famille. Nous avions notre petit rituel si je puis dire. 

Durant la première quinzaine de juillet, on prenait la direction de la Bretagne. On faisait le voyage en deux fois. On s'arrêtait une nuit du côté du Mont-Saint-Michel. A Cancale en général. Il parait que cette station balnéaire a bien changé aujourd'hui. C'est devenu très touristique comme de nombreux endroits. Je souhaite y retourner un de ces quatre voir de mes propres yeux ce changement. 

On y louait une chambre d'hôte. On se promenait le soir sur la plage. Le lendemain matin, on se promenait dans les petites rues du célèbre Mont. Quand on repartait, c'était pour prendre la direction du Morbihan, du côté de Questembert. Et surtout, assister à la Fête de Sainte Marguerite à Sulniac! J'ai eu la chance d'y participer une année, habillée d'une tenue d'époque de bigoudène. Comme j'étais fière ;-)

fête de sainte marguerite
Bretagne, juillet 2002 - Fête de Sainte-Marguerite à Sulniac

Que de merveilleux souvenirs. Mes parents louaient un gîte à la ferme pour deux semaines... De ces vacances, j'ai gardé quelques contacts. J'irai leur dire bonjour un jour. C'est certain.

La Bretagne est et restera ma région de cœur. C'est une région riche à mes yeux: les Bretons sont très chaleureux, la gastronomie locale est excellente (crêpe salée et bolée de cidre), les paysages sont incroyables. 

travel, city-trip
Rennes, avril 2017

Quand je retourne en Bretagne, c'est pour faire le grand tour de la Bretagne: Mont-Saint-Michel, Saint-Malo, Dinard, Paimpol, Perros-Guirec, Brest, Quimper, Lorient, Quiberon, Belle Île, Vannes. Sans oublier mes incontournables: l’Île aux Moines, Rochefort-en-Terre, La Gacilly et la forêt de Brocéliande!

Spain
Grenade (Andalousie), 1998

Durant mon parcours scolaire, j'ai fait aussi de très beaux voyages comme Prague en 1997 et le tour de l'Andalousie en avril 1998. Séville et Grenade. Ou encore Trévelez. Là aussi, bien envie d'y retourner mais en hors saison.

Spain
Trévelez (Andalousie), 1998

Je suis également partie deux fois dans le sud de la France en tant que jeune-fille au pair et en stage du côté de Montauban durant mes études supérieures en communication.

travel
St Antonin Noble Val, 2002

En fait, c'est simple. J'ai envie de retourner partout où je suis allée plus jeune mais avec un bon reflex. Pour reprendre en photo tous les lieux gravés dans ma mémoire et ceux que j'ai pris en photo avec mon petit appareil photo argentique...

travel, city-trip
Amsterdam, 2003 - Voyage scolaire

Mon premier voyage "seule", un peu à l'aventure, c'était à Paris. La Ville Lumière me faisait rêver! En février 2000, me voilà donc partie. Je me souviens avoir dit à ma mère "Maman, je pars à Paris". Et elle "Tu pars avec qui? Tu vas loger où?". Moi: "Je pars seule. Je ne sais pas où je vais dormir mais ne t'inquiète pas". Et je suis partie 4-5 jours avec mon sac à dos, le Guide du Routard et mes billets de Thalys. Quelle aventure! Je n'ai fait que marcher pour vraiment découvrir les recoins de la ville. J'ai adoré.

eiffel tower
Paris, 2005

Paris, j'y suis retournée de nombreuse fois. Notamment avec ma petite sœur Camille en 2002. On est partie toutes les deux 3 jours. J'avais 21 ans et elle 9 ans. Quelle responsabilité, lol. Je me souviens l'avoir emmenée à l'épicerie Collignon et au café des 2 Moulins. 

Paris by night, Eiffel tower by night
Paris, 2008

Ma dernière visite parisienne remonte à mars 2014...

terrasse des galeries Lafayette
Vue sur les toits de Paris depuis la terrasse des Galeries Lafayette, 2008

Plus tard, il y a évidemment eu les voyages "en couple". Mon premier compagnon aimait les vacances au soleil, à lézarder au bord de la piscine. Nous ne sommes partis que trois fois sur quasi 10 ans. Deux fois en Espagne et une fois en Tunisie.

Avec mon second compagnon (je vous rassure, je ne vais pas tous les énumérer, lol. De toute manière, je n'ai eu que deux longues vraies relations. Donc, je ne suis partie en vacances qu'avec deux hommes différents), on a privilégié le city-trip. C'est la formule qui me correspond le mieux. On part 3, 4 ou 5 jours et on prend le temps de visiter une ville et sa périphérie. Avec lui, je suis allée deux fois en Italie dont un séjour à Rome. On est allé à Marseille, à Amsterdam, à Paris et quelques nuits dans des villes belges comme Bruges, Ostende ou encore Durbuy.

Roma, Italia
Rome, janvier 2015

Je me rends compte que ces dernières années, j'ai également adoré voyager seule. Amsterdam en 2013. Mon tour de Flandre en août 2016. L'Alsace en décembre 2016 (mon premier voyage organisé en célibataire). Plus récemment, Rennes, en avril 2017. 

travel, Antwerpen, Belgium
Anvers, août 2016

Je peux me promener à ma guise et visiter vraiment les lieux qui m'intéressent le plus. Je peux aller manger ce que j'aime. Je peux prendre mon temps pour flâner dans les petites rues pittoresques, discuter avec des "locaux". Suis-je une solitaire dans l'âme??? Ou n'ai-je juste pas encore rencontrer LE partenaire idéal avec qui je peux tout partager? Je n'ai pas la réponse, lol.

city-trip, Belgium
Sur les canaux à Bruges, août 2016

J'avais prévu, ici en décembre, un petit voyage aux Pays-Bas: Rotterdam, La Haye, Amsterdam (pour le festival des lumières), Utrecht. Mais cela n'est hélas pas possible... Snif... Je positive en me disant que j'ai désormais un vrai chez-moi. Les fins de mois vont être plus difficiles mais j'ai enfin mon intimité, mon indépendance... Ma priorité est de me meubler dans un premier temps... Ensuite, je me ferai peut être "plaisir" en partant un week-end. 

city-trip, travel, Belgium, Flanders
Gand, août 2016

Bruges me manque. Qu'est-ce que j'adore cette ville! On dit souvent en Wallonie que les Flamands ne nous aiment pas. Perso, je n'ai jamais eu cette impression à Bruges. Je parle en français et on me répond toujours de manière courtoise. Ce n'est pas le cas à Anvers par contre. Là j'avoue que quand je parle français, on ne me répond pas très souvent...

C'est à 36 ans que je me rends compte que c'est un peu dommage de ne pas avoir fait l'effort d'apprendre le néerlandais. J'adore la Flandre en plus. Il y a de magnifiques endroits à découvrir. Et les flamands me semblent plus respectueux entre eux et envers la nature aussi... C'est mon avis perso en tout cas...

travel, winter
Riquewihr (Alsace), décembre 2016

Et vous, des projets de voyage dans un futur proche? Parlez moi de votre style de vacances, de votre lieu préféré,...

A très bientôt!