dimanche 15 septembre 2019

Festival "eat! Brussels, drink! Bordeaux" - Edition 2019

Ce 5 septembre, j'étais invitée au lancement du festival "eat! Brussels, drink! Bordeaux". Rendez-vous était donné dans le parc royal sur le stand de l'Ecole du Vin pour une présentation presse. Le Belge est un grand amateur des vins de Bordeaux. Plus de 23 millions de bouteilles de cette région ont été importées chez nous ces 12 derniers mois!

festival eat! Brussels, drink! Bordeaux édition 2019

Le festival "eat! Brussels, drink! Bordeaux" met en avant l'univers des chefs bruxellois et la région de Bordeaux. Celle-ci abrite des vignobles de grands noms comme Saint-Emilion ou Sauternes. L'occasion de découvrir son patrimoine œnologique en plein cœur de Bruxelles.

festival eat! brussels, drink! bordeaux 2019

Après la présentation presse, j'ai assisté à l'atelier "Fêtons Noël: Crémants et blancs doux et fruités". Les vignerons et des représentants étaient présents pour parler de leur produit et répondre à nos questions.

Renaud Limbosch du Château Tifayne nous a fait découvrir son crémant rosé brut AOC, 100% Merlot. 

Hugues Hardy nous a fait déguster un excellent Château Faugas 2016, AOC Cadillac, 100% Sémillon. J'ai vraiment apprécié. J'ai appris que le secret des grands liquoreux de Bordeaux est le champignon microscopique Botrytis cinerea. Il se développe sur les baies de Sémillon et entraîne la diminution de leur volume de jus jusqu'à 50%! Ça favorise la concentration des arômes mais diminue fortement les rendements.

festival eat! brussels, drink! bordeaux 2019 château faugas

En accompagnement, on nous a servi un plat du chef Nathan Urbanowiez du restaurant Sanzaru: raviolis japonais de crevettes et sot l'y laisse de volaille à la verveine, avec bouillon dashi épicé de crevettes à la citronnelle, écume au maté, chapelure cédrat et rocoto. Je ne suis pas la mieux placée pour en parler car je ne suis pas fan des plats exotiques, sucré-salé, épicé. 

festival eat! brussels, drink! bordeaux 2019

Ensuite, place à l'atelier "Nos classiques rouges revisités".

Alexis Angliviel nous a présenté un Château Petit Bocq 2012, AOC Saint-Estèphe. Ce vin d'assemblage est atypique pour la région. Il se compose de 50% de Merlot Noir, 49% de Cabernet Sauvignon et 1% de Cabernet Franc. Il est mis en bouteille sans filtration. Les tanins sont assez denses. C'est la famille belge Lagneaux qui est propriétaire du domaine depuis 1993. Le respect de l'environnement fait partie de leurs priorités. On est ici sur une culture raisonnée certifiée.

festival eat! brussels, drink! bordeaux 2019 Château Petit Bocq

Benoît Soulies nous a fait déguster un Château La Brande 2018, AOC Fronsac, 100% Cabernet Franc. L'exploitation est en agriculture biologique et elle est certifiée HVE3 (haute valeur environnementale). J'ai apprécié les tanins doux et son côté fruité. 

festival eat! brussels, drink! bordeaux 2019 Château La Brande

Dans cette seconde partie, nous avons découvert la cuisine de Laure Genonceaux du restaurant Brinz'l avec sa brochette de volaille teriyaki, espuma de maïs, légumes marinés. 

festival eat! brussels, drink! bordeaux 2019

J'ai un petit faible pour les bons vins blancs sucrés. Dois-je vous préciser que ma préférence revient au Château Faugas 2016? ;-)

Je dois avouer que la présentation presse sur Bordeaux a éveillé ma curiosité. Je n'ai jamais visité le département de la Gironde situé dans le sud-ouest. La ville est désormais reliée par le Thalys, je vais pouvoir penser à l'explorer. Elle a de sérieux atouts touristiques et une offre culturelle riche. J'ai très envie d'aller découvrir la Cité du Vin qui propose une expérience unique interactive. Ce musée ouvert il y a 3 ans est déjà reconnu mondialement!

Durant cette journée, j'ai eu l'occasion de goûter d'autres vins et de bons petits plats. Je vous en parle bientôt sur le blog.

samedi 31 août 2019

Happy World Blog Day

Vous savez quoi? Aujourd'hui, c'est la journée mondiale du blog! Et oui, il y a un jour spécial dédié à la blogosphère...

Le mot blog vient de la contraction de "Web log". Ce cybercarnet est apparu à la fin des années 90. On en compte plus de 500 millions en 2019 (v. source).

mélanie deltenre blogger charleroi

J'ai découvert cet univers en 2004 lorsque j'ai créé mon premier Skyblog. J'y parlais de mes escapades, de mon quotidien. En 2007, j'ai lancé "Le blog de Mel" sur Hautetfort pour partager mes bons plans, discuter mode, beauté, tourisme. Au fil des ans, "Le blog de Mel" est devenu un blog beauté. Je n'ai plus retrouvé mes raisons premières de bloguer qui étaient de partager, communiquer, échanger sur des sujets qui me tenaient à cœur. En 2016, je l'ai supprimé pour créer "Mel and the flamingo". J'en profite pour remercier les personnes qui ont continué à me suivre dans cette nouvelle aventure. 

mélanie deltenre charleroi blogger


Ce blog lifestyle me tient vraiment à cœur. Bloguer est une vraie passion. J'éprouve toujours autant de plaisir à découvrir de nouveaux endroits, discuter avec des passionnés, prendre des photos pour partager ça avec vous. Je préfère publier des articles moins souvent mais qu'ils soient plus pertinents. Mes sujets de prédilection sont le tourisme, la gastronomie et la photo.

Avec l'utilisation du mobile qui se généralise et les réseaux sociaux, le blogging évolue. J'adore écrire mais je suis consciente qu'on se dirige vers des articles de plus en plus courts (snacking content). La vidéo devient également incontournable. Ces derniers mois, grâce à ma formation en communication digitale, j'ai réfléchi et bossé là-dessus. 


charleroi blogger
Création perso avec Illustrator

- J'ai créé une page Facebook pour relayer des bons plans, des événements, des articles en rapport avec le tourisme, la gastronomie, le cinéma et Charleroi. 
- Mon compte Twitter me sert à partager des articles en rapport avec la communication digitale, les nouvelles technologies et l'actu carolo.
Instagram est toujours mon application préférée. Elle m'aide à organiser mes escapades, suivre l'actualité en matière de graphisme, vidéo, etc. J'y publie des photos plus travaillées et depuis peu, des mini vidéos.
- Je débute sur YouTube. J'y ai créé quelques playlists en rapport avec la photo, la vidéo et Charleroi. Je commence à y publier des vidéos que je réalise, en lien avec ce blog.
- Toujours dans l'optique de partage et d'échange, je suis Local Guide Google
- Et je n'oublie pas LinkedIn qui est très utile pour se créer un réseau et faire de la veille.

Les blogs et les réseaux sociaux sont devenus complémentaires. Ces derniers facilitent encore plus le partage et les échanges. Ils renforcent les liens que l'on crée avec son lectorat. Ils apportent une valeur ajoutée s'ils restent cohérents avec la ligne éditoriale du blog.

J'espère pouvoir faire de cette passion mon futur métier. Comme l'a sagement dit Confucius: "choisis un travail que tu aimes et tu n'auras jamais à travailler un seul jour de ta vie".

lundi 26 août 2019

Gamescom 2019, j'y étais :-)

La Gamescom est l'événement incontournable du jeu vidéo en Europe. Du 21 au 24 août, 373.000 visiteurs se sont rendus à Cologne pour découvrir les futures sorties des plus grands studios.

Pour cette 11ème édition, plus de 1.000 exposants ont occupé 218.000 mètres carré répartis sur 10 halls. De Nintendo à Microsoft, en passant par Ubisoft et Sony, les plus grands noms étaient présents.

SpongeBob Squarepants: Battle for Bikini Bottom - Rehydrated
SpongeBob - THQ Nordic

Quand on m'a proposé d'aller à la Gamescom dans le cadre de ma formation en communication digitale, j'ai sauté sur l'occasion. Mon objectif était de filmer et monter une vidéo entièrement sur smartphone, une vraie première pour moi. 

J'ai préparé ma visite via l'application mobile "gamescom - The Official Guide". Elle permet notamment d'enregistrer les exposants dans une liste de favoris et de les afficher sur un plan interactif. Google et Netflix étaient évidemment sur ma liste :-) 

belgium blogger mel and the flamingo
Google et son offre de cloud gaming "Stadia"

Pour les futures sorties attendues, on retrouve "FIFA 20", "Need for Speed - Heat", "Call of Duty: Modern Warfare", "Dragon Ball Z: Kakarot",... Mais il faut s'armer de patience pour les tester. Les files sont impressionnantes.

Au hall 8, je suis allée découvrir le stand de Ford Motor Company pour le lancement de sa division dédiée au e-sport "Fordzilla". J'ai aimé l'ambiance chez THQ Nordic avec "SpongeBob Squarepants: Battle for Bikini Bottom - Rehydrated" et "Destroy All Humans!".

"Destroy All Humans!" - THQ Nordic

Le hall 5 regroupait le Cosplay Village et la Merchandise Area, une véritable caverne d'Ali Baba! J'ai pensé à mes contacts, fans de Son Goku, au "Dragon Ball World Adventure". Je leur ai réalisé une petite compilation du stand.

Ma compilation du stand "Dragon Ball World Adventure"

Mon coup de cœur revient au stand de Netflix. Je suis fan de la série "Stranger Thinks" et encore plus de "Dark". Imaginez ma joie quand j'ai visité la fameuse chambre qu'on aperçoit dans la série.

stranger things
Stranger Thinks - Netflix

belgium blogger mel and the flamingo
Dark - Netflix

C'est la première fois que je me rends à ce genre de salon. Ça m'a donné envie de réitérer l'expérience mais en y allant au moins deux jours pour avoir le temps de tester un jeu ou deux. 

Vidéo avec focus sur le stand Netflix et la Merchandise Area

Pour découvrir ma vidéo réalisée dans le cadre de ma formation, cliquez ici. J'ai utilisé mon Samsung Galaxy S8 pour filmer et l'application gratuite Adobe Clip pour le montage.

jeudi 15 août 2019

Du rose et des cupcakes chez Marceline Gourmandine

Marceline Gourmandine est l'adresse girly par excellence de la région. Ce bar à cupcakes et à Gin a ouvert en novembre 2018 dans le centre commercial du Bultia à Gerpinnes. 

salon de thé féerique gerpinnes

J'ai ouvert la porte du temple de la gourmandise et du rose il y a peu. Marceline Gourmandine est un endroit féerique où les grands enfants comme moi ont les yeux qui brillent. Tout est pensé dans le moindre détail! J'adore le rose. Pour ça, je suis une vraie fille. J'étais donc au paradis. J'avais vu quelques photos sur les réseaux sociaux mais j'étais loin d'imaginer que tout était aussi recherché et harmonieux. 

salon de thé féerique gerpinnes

salon de thé féerique gerpinnes

Marceline est passionnée par le cake design depuis quelques années. Elle a commencé par réaliser des gâteaux sur commande avant d'ouvrir un salon de thé avec ses associés. Elle est souriante et enthousiaste, elle adore le rose et apprécie déguster un bon Gin. Ce qui m'a le plus marqué en papotant un peu avec Marceline, c'est sa créativité débordante. Et ce qui est encore plus beau, c'est que la plupart de ses belles idées se matérialisent sous la forme d'un gâteau, d'un cupcake, d'un élément décoratif... 

salon de thé féerique gerpinnes
Déco signée Marceline

Je suis allée à l'ouverture du salon à 10h30. Dois-je vous dire qu'il est difficile de faire un choix, que ce soit au niveau des boissons ou des pâtisseries? Latte macchiato, Italian coffee, chocolat chaud spécial (possible avec du lait d'amande), granita pastèque & melon, cupcakes, donuts, cakepops, ... 

salon de thé féerique gerpinnes

Vu l'heure, je ne me suis pas laissée tenter par un des nombreux Gins belges à la carte. J'ai opté pour un latte macchiato au marshmallow (4,30€) et un cupcake pécan & caramel beurre salé (4,60€). On m'apporte ma commande et waw! Niveau présentation, il n'y a rien à redire. Le latte macchiato est très bon et le cupcake, une tuerie! Je suis une grande fan de caramel beurre salé et je peux vous dire que celui-ci est une vraie réussite. On sent bien la petite pointe de sel en bouche. Je me suis régalée! J'ai fait ma gourmande en prenant quelques cupcakes pour la maison... J'ai goûté celui au Kinder Bueno et celui à la myrtille & violette. Ma sœur et ma nièce ont eu l'occasion de goûter celui au cuberdon et le melocupcake. Ils ont fait l'unanimité! Le cupcake à emporter revient à 4€.

salon de thé féerique gerpinnes
Latte macchiato marshmallow et cupcake pécan & caramel beurre salé

salon de thé féerique gerpinnes
Le détail qui tue: le flamingo en sucre rose!!!

Des ateliers de pâtisserie sont également organisés. Vous pouvez découvrir les thèmes et les dates sur cette page Facebook.

salon de thé féerique gerpinnes

J'ai vraiment été charmée par les lieux, que ce soit au niveau de la décoration, de la gentillesse du personnel ou de la qualité des pâtisseries. Si vous voulez éveiller vos papilles dans un lieu magique hors du temps, vous savez où aller ;-) Pour info, Marceline Gourmandine sera fermé du 18 août au 3 septembre.

Retrouvez Marceline Gourmandine sur Facebook, Instagram et Pinterest.

salon de thé féerique gerpinnes

lundi 12 août 2019

A la découverte du Martinet #Charleroi

Le Martinet est un des vestiges du passé minier de la région. Il est situé sur les communes de Roux et Monceau-sur-Sambre. Le site comprend deux terrils classés comme réserve naturelle et un ancien charbonnage en pleine reconversion. Dimanche matin, la Maison du Tourisme du Pays de Charleroi a organisé une visite de ce lieu riche en histoire et en biodiversité.

visit charleroi belgium
L'ancienne salle des machines

Notre guide Christophe nous accueille avec l'enthousiasme d'un passionné. Il nous parle du Carbonifère qui remonte à plus de 300 millions d'années et qui doit son nom aux vastes couches de charbon qu'il a laissées. Durant cette période, l'Europe de l'Ouest était située sur un vaste delta avec un climat équatorial. Il y avait des fougères géantes comme le lepidodendron qui pouvait atteindre 40 mètres de haut ou la calamite, une plante fossile très courante chez nous. La faune comprenait des libellules de 75 cm et des blattes de 2 mètres de long! Christophe explique comment le charbon s'est formé à partir de la dégradation partielle des végétaux dont ces grandes fougères. Il nous montre quelques fossiles, des morceaux de charbon dont la gayette, de la pélite, etc. 

visit charleroi belgium
Salle des machines

Place à l'histoire du Martinet

visit charleroi belgium
Le hangar à locomotives

Le Puit N°4 Martinet remonte au début du XIXe siècle tandis que la construction du Triage Lavoir Central (TLC) date de 1929. Le TLC du Martinet était l'un des plus importants d'Europe. 10.000 tonnes de charbon étaient extraites par jour en pleine période d'exploitation, dont la moitié constituent aujourd'hui les terrils. La zone industrielle s'étendait sur plus de 50 hectares.

visit charleroi belgium
Dans l'ancien bâtiment des ingénieurs

Entre 1969 et 1978, la mine, la fabrique à boulets et le TLC ont fermé. De cette industrie, il ne reste aujourd'hui que peu de bâtiments: la salle des machines, la salle des pendus, la halle d'empaquetage, le hangar à locomotives, le bâtiment des ingénieurs,... 

visit charleroi belgium
Salle des pendus

Le site a été réhabilité et continue sa reconversion. La Manufacture Urbaine a investi un partie de la salle des pendus pour sa production de bière. Un vignoble "Monceau Valley" vient de voir le jour. D'autres projets sont en cours comme l'aménagement de l'ancien hangar à locomotives et la création d'un comptoir de produits locaux.

visit charleroi belgium
Le bassin à schlamms en arrière plan

Nous arrivons au bassin à schlamms, mot d'origine allemande qui désigne le résidu de lavage des matières extraites de la mine après décantation. 

visit charleroi belgium
Le bassin à Schlamms

Christophe, également guide nature, nous parle de la biodiversité très riche du Martinet.

visit charleroi belgium
Champignon astrée hygrométrique séché

Nous entamons l'ascension du terril.

visit charleroi belgium
Mare naturelle au pied du terril

Les terrils font parties du paysage carolo. Ils se composent de 40% de grès et 60% de pélites. Ils ne sont pas tous accessibles car certains sont privés. Les terrils du Martinet appartiennent à la Ville de Charleroi et le comité de quartier y est très impliqué. Ils sont traversés par le "Sentier des terrils", sentier de Grande Randonnée GR412. Très boisés, ils offrent un très beau panorama et quelques curiosités dont les dunes noires. 

visit charleroi belgium
Vue sur Roux
visit charleroi belgium
Les dunes noires

Christophe attire notre attention sur le caméléon des lieux: le criquet à ailes bleues. Quand il se pose, il se fond dans le paysage rocheux mais dès qu'il s'envole, il déploie de magnifiques ailes bleues.

terril martinet roux
Le criquet à ailes bleues

Il est déjà midi. Nous terminons la descente du terril. Quelle belle matinée intéressante et enrichissante! Je suis ravie d'en savoir un peu plus sur la passé minier de la région et surtout, ravie d'avoir découvert le site du Martinet. Si vous avez l'occasion de le visiter, n'hésitez pas. Vous pouvez suivre la page Facebook de la Maison du Tourisme du Pays de Charleroi pour connaître les dates des futures visites et découvrir l'ensemble des visites organisées sur leur site (lien ici).

visit charleroi belgium
Une aide précieuse

Je compte créer un album photos sur la page Facebook du blog d'ici quelques jours pour vous donner un plus grand aperçu du site du Martinet.

A bientôt.