dimanche 16 février 2020

Un citytrip pluvieux mais lumineux à Amsterdam !

Amsterdam est une de mes villes préférées. Je viens d’y passer 3 jours pour photographier le Festival des Lumières.


Amsterdam Light Festival #8

Je suis partie mi-janvier en Thalys au départ de Bruxelles Midi. Le trajet dure un peu moins de 2h. J’ai logé à l’Ibis Centre Stopera à proximité du parcours du festival. La chambre était propre. La salle de bain était très petite mais fonctionnelle. J’ai payé 251€ pour les deux nuits, sans le petit déjeuner. L’hôtel se situe près de Waterlooplein et pas très loin de la gare centrale.

Ibis Amsterdam

Ibis Amsterdam

La météo n’a pas été très clémente. Il a plu non stop le mercredi et le vendredi. Je me suis donc concentrée sur le jeudi pour me balader et faire un maximum de clichés.

Je me suis levée de bonne heure pour voir le soleil se lever du côté d’Oosterdok. 

Oosterdok

J’ai pris mon petit déjeuner chez Bakers & Roasters : un café et des pancakes. C’était super bon mais trop copieux ! L’addition : 11€. Le cadre est cosy, le personnel accueillant. J’ai adoré l’endroit !

pancakes Bakers & Roasters

Ensuite, direction le Plantage pour repérer les installations lumineuses à photographier en début de soirée. J’ai continué vers le Vondelpark. Ce parc de 48 ha est le plus grand d’Amsterdam. J’y ai vu un héron et des perruches vertes. 

perruche verte Vondelpark

J’ai repris ma route vers le centre où j’ai arpenté les petites rues de la capitale.

Je me suis laissée tenter par un burger au Orff Cafe, Jodenbreestraat. Cette petite adresse sympa fait face à la Maison Rembrandt. Le Orff Burger, avec bacon et fromage, est servi avec des frites et de la sauce (15€). Je me suis régalée. 

burger Amsterdam

J’ai terminé ma journée par le Festival des Lumières tant attendu ! Je vous en parle plus en détails sur Une réflexion à la mer. Je vais essayer d’y retourner pour la prochaine édition car c’est un événement qui vaut le déplacement !

Amsterdam Light Festival #8

Vendredi matin, je suis allée au FOAM, Keizersgracht. J’étais assez impatiente de visiter ce musée de la photo et je dois avouer que j’ai été déçue. J’ai même regretté d’avoir payé 12,50€…. Le lieu est assez « froid » et les artistes exposés pas vraiment dans les courants photographiques que j’apprécie. L’art est subjectif et est sujet à différentes interprétations, non ? 

foam

À cause des fortes pluies, je n’ai pas su suivre le programme prévu pour ce séjour. J’ai su prendre quelques belles photos du festival et profiter de cette manifestation lumineuse. C’était l’objectif premier de cette petite escapade, je ne vais donc pas me plaindre.

Vous avez déjà assisté au Festival des Lumières d’Amsterdam ? Vous avez apprécié ?

dimanche 12 janvier 2020

À la découverte de Lierre

Lierre est une petite ville pleine de charme au bord de l'eau. Elle se situe dans la province d'Anvers, au confluent de la Grande Nèthe et de la Petite Nèthe. Elle compte quelques édifices classés et quelques curiosités qui méritent le déplacement.

visit Lier
Le Fortuin, ancien entrepôt de grains

Ce 1er janvier, j'ai pris la direction de Lierre. Elle est facilement accessible en train. La gare est à quelques minutes à pied du centre. Le brouillard m'a accompagnée durant toute la journée, apportant à ces lieux une certaine atmosphère.

Il faisait assez froid. La brasserie 't Belfort était l'un des rares établissements ouverts sur la Grand-Place. Je m'y suis arrêtée boire un cappuccino avant de commencer ma visite. Une fois requinquée, me voilà prête à explorer la ville.

Un beffroi, datant de 1369, trône à côté de la halle aux draps sur la Grand-Place. Il figure sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

visit Lier
L'hôtel de ville et le beffroi

En suivant la N10, on arrive à la Buyldragershuisje. Cette maisonnette est l'ancien siège de la guilde des porteurs de sacs, les ancêtres des dockers actuels.

visit Lier
Buyldragershuisje

Un peu plus loin sur Rechtestraat, se dresse la collégiale Saint-Gommaire de style gothique brabançon. Sa construction a débuté en 1378 et a duré environ 200 ans.

visit Lier
La collégiale Saint-Gommaire

Sur Zimmerplein, on retrouve la Tour Zimmer. Cette ancienne tour Cornélius date du 14ème siècle. C'est un vestige des remparts de la ville. En 1930, elle est transformée en musée dédié à Louis Zimmer. Cet autodidacte horloger et astronome amateur a conçu l'Horloge du Centenaire, le Studio Astronomique ainsi que l'Horloge Astronomique à Lierre.

visit Lier
La Tour Zimmer

Le béguinage se trouve à quelques pas du Musée Zimmer. Il est également reconnu au patrimoine mondial de l'UNESCO. 162 maisons, réparties sur 11 ruelles, constituent ce béguinage qui date du 13ème siècle. L'église Sainte-Marguerite est située au centre.

visit Lier
Le béguinage

Lierre compte un des plus petits polders de Belgique. C'est un domaine naturel protégé de 156 hectares. Une randonnée balisée, Pallieterpad, permet de découvrir ce polder.

visit Lier
Le polder lierrois

D'avril à octobre, il est possible de découvrir des endroits pittoresques cachés en naviguant sur la Nèthe intérieure. Une balade sur l'eau est proposée aux touristes au moyen d'anciennes barques de pêche à l'anguille. Il y a d'autres circuits, dont celui dédié à la Grande Guerre, et lieux intéressants, comme la maison d'éclusier, à parcourir à Lierre. Une seconde visite est prévue au retour du beau temps pour la voir sous un autre regard. Si vous n'y êtes jamais allés, je vous conseille d'y remédier car cette petite ville flamande a de nombreux atouts!

Site Web: visitlier.be
Instagram: @visitlier

dimanche 24 novembre 2019

La pizza al taglio chez Mamma Roma

La pizza al taglio ou à la coupe est un concept qui vient tout droit de Rome. Une pizza rectangulaire est découpée et vendue au poids, en tranches rectangulaires. Ça permet de goûter à différentes variétés. Et du choix chez Mamma Roma, il y en a! Des classiques aux plus originales, à manger sur place ou à emporter. Les suggestions varient régulièrement, pour notre plus grand plaisir.

pizza
Mamma Roma, place Jourdan, août 2019

J'ai découvert cette enseigne belge il y a quelques mois sur la place Jourdan à Bruxelles. J'y suis allée avec ma petite sœur et ma nièce. On a adoré le cadre et surtout, les pizzas! Plus particulièrement celle aux champignons et à la sauce truffe. J'ai partagé mon expérience sur Instagram et il y a quelques semaines, surprise! Mamma Roma m'informe que je suis leur "pezzo grosso", VIP en italien. On m'offre un menu dans une de leurs pizzerias!

menu mamma roma
Mamma Roma, Châtelain

Samedi dernier, je suis allée au PhotoBrussels Festival au Hangar, place du Châtelain. J'en ai profité pour aller manger au Mamma Roma de la rue du Page juste à côté. Le menu revient normalement à 9,90€ et comprend 2 parts de pizza et une boisson. J'ai opté pour la pizza pdt et sauce truffe et la potiron et pancetta. Je me suis régalée! J'ai adoré celle à la crème de potiron, pancetta et asiago.

pizza
Mamma Roma, Châtelain

Cette pizzeria est beaucoup plus petite que celle de la place Jourdan. On retrouve les éléments décoratifs typiques de la chaîne et la sympathie des employés. Une petite terrasse à l'avant permet de manger à l'extérieur par beau temps.

pizza
Mamma Roma, Châtelain

Mamma Roma, depuis 2005

La première pizzeria a ouvert en 2005 à Ixelles, à 2 pas de la place Flagey. La chaîne s'est agrandie. Elle compte aujourd'hui 5 pizzerias à Bruxelles et un espace à Brussels Expo ouvert durant certains salons. En France, Mamma Roma possède 5 établissements dont un à Nice.

Mamma Roma est pas mal pour manger sur le pouce à Bruxelles. Vous connaissez? Vos avis?

dimanche 27 octobre 2019

L'Originel, la brasserie à découvrir à Charleroi

La brasserie L'Originel est une nouvelle adresse gourmande dans le paysage carolo. Elle a ouvert fin avril au 73 Boulevard Tirou. Le concept? Une cuisine qui favorise le local et le bio.

brasserie l originel charleroi

La carte de la brasserie n'est pas très grande et c'est un choix. Chaque semaine, de nouvelles suggestions sont proposées. Le chef, originaire de Bruxelles, travaille selon les produits de saison. Il élabore ses plats en fonction des derniers arrivages de son boucher et son poissonnier.

brasserie l originel charleroi

Mardi midi, j'ai opté pour le saumon mi-cuit, chicons braisés, jeunes carottes confites, sauté de pdt, jus à l'échalote (17,90€). Je me suis régalée! Les cuissons étaient bonnes, rien à redire sur l'assaisonnement. Et ce petit jus d'échalote! J'ai adoré!

brasserie l originel charleroi

Je me suis autorisée un dessert: le tiramisu au spéculoos (6€). Vous savez que je suis difficile niveau tiramisu, surtout celui au spéculoos. C'est un de mes desserts préférés. J'en prépare de temps en temps et je place la barre assez haut quand j'en mange à l'extérieur. Verdict: il était bon mais... 

brasserie l originel charleroi

La couche de mascarpone au café qui était au dessus était vraiment bonne. Du coup, je m'attendais à une mousse plus aérée en dessous. J'aime quand le mascarpone et les blancs d’œufs montés en neige donnent une mousse onctueuse. Je l'ai trouvée ici un peu "lourde". L'arôme du café domine celui du spéculoos. Pour moi, un tiramisu au spéculoos doit faire ressortir le spéculoos. Je vous l'ai dit, je suis difficile en la matière... En résumé, c'était un bon dessert mais il manquait ce petit plus à mes yeux.

brasserie l originel charleroi

Niveau déco, on retrouve un style industriel avec un mélange de briques, de bois et de métal. Le grand meuble et les fauteuils colorés à l'entrée apportent une note plus chaude.

brasserie l originel charleroibrasserie l originel charleroi

La brasserie peut accueillir 42 couverts. Elle est ouverte du lundi au samedi de 11h à 22h, avec un service coupé en semaine.

brasserie l originel charleroibrasserie l originel charleroi

L'Originel est une adresse vraiment sympa dans le centre de Charleroi. J'ai apprécié le plat principal, c'était goûteux. Vous connaissez cette brasserie? Vous y avez déjà mangé?

A bientôt.

dimanche 13 octobre 2019

Balade automnale le long de la Sambre...

Il y a des lieux qu'on ne se lasse pas d'arpenter. On les découvre enfant et une fois adulte, on les apprécie toujours autant. La promenade le long de la Sambre, entre Landelies et l'Abbaye d'Aulne, en fait partie.

landelies sambre

Hier, j'ai profité du temps sec pour aller m'y ressourcer et prendre quelques photos. L'automne est ma saison préférée avec le printemps. Les arbres se colorent et les champignons tapissent le sol par endroit. Le regard du promeneur curieux est attiré de tous côtés.

landelies sambre

landelies sambre

En empruntant la ligne de bus 173, je m'arrête à proximité de l'écluse n°9. Il fait beau. Tandis que des pêcheurs attendent la bonne prise, des plaisanciers rafraîchissent leur bateau dans le port de Landelies.

landelies sambre

landelies sambre

Je suis le chemin de halage. Il me conduit à l'écluse n°8. L'Abbaye d'Aulne fait partie des incontournables de la région. 

abbaye d'aulne sambre

L'été, les terrasses des cafés et restaurants ne désemplissent pas. Il faut dire que le cadre est magnifique, entre la vue sur les ruines et la Sambre... 

abbaye d'aulne sambre

La fondation de l'abbaye remonte au 7ème siècle. Des visites des ruines sont régulièrement organisées par l'Office du tourisme de Thuin

abbaye d'aulne sambre

Personnellement, c'est en basse saison que j'aime mis promener pour profiter de la quiétude des lieux.

Je partage avec vous quelques photos prises hier, dont une d'un héron en plein vol. C'est une première pour moi... Je compte y retourner d'ici 2-3 semaines, quand les arbres seront plus colorés. 

A bientôt.

landelies héron sambre

abbaye d'aulne sambre

abbaye d'aulne sambre

abbaye d'aulne sambre